Jacques Le Fataliste de Diderot

Lecture En Cours

Titre : Jacques Le Fataliste

Auteur : Diderot

Editions : Le Livre De Poche

Année de Sortie : 2007

résumé 

Roman satirique et moderne à bien des égards, ‘Jacques le fataliste’ conte les aventures du valet Jacques, persuadé que tout ce qui doit arriver sur terre est ‘déjà écrit là haut’, et de son maître. Le récit basé sur les amours de Jacques et la vengeance du maître auprès d’un gentilhomme qui l’a trompé, pose par de nombreuses digressions le problème de la liberté de l’Homme.

Mon-avis

Quand j’ai pioché ce livre dans ma book Jar , je me suis dit Aïe , il me faisait un peu peur car je ne peux pas dire que je suis une fan des classiques littéraires mais après avoir lu le préface de Pierre Chartier , cela m’a un peu rassuré et m’a donné envie de me plonger dans les aventures de Jacques et de son maître. Et des aventures , je peux vous dire que l’on en manque pas.

Ici , nous suivons donc Jacques , un valet et son maître ou est-ce le maître qui est le valet de Jacques car à de nombreux moments , on se demande quand même qui est le maître de qui , nous les suivons donc au travers d’un voyage dont nous savons la destination que vers la fin du livre. Tout au long de ce voyage , le maître de Jacques le supplie de raconter l’histoire de ses amours , mais malheureusement , ils sont sans cesse interrompus par diverses aventures rencontrées sur leur chemin ainsi que par Diderot lui-même et c’est ce qui m’a un peu déranger. C’est comme si vous étiez en train de lire une histoire passionnante et que quelqu’un venait sans cesse interrompre votre lecture , c’est très frustrant et j’ai eu plus d’une fois envie de dire à Diderot de se taire et de lui mettre un bâillon. Surtout que quand Diderot décide de couper court votre lecture , c’est pour vous raconter une tout autre histoire dont vous n’avez rien à faire ou pour vous posez des questions auxquels il fait ses réponses tout seul , nous sommes peut-être ici , en présence d’un début de schizophrénie , qui sait!

Mais heureusement , quand nous revenons en présence de Jacques et de son maître , nous retrouvons très facilement le cours de l’histoire et c’est ce qui m’a fait continuer sans abandonner.

Mais la trame de l’histoire de se contente pas de nous conter les amours de Jacques , nous avons droit aussi à celle de son maître mais aussi à tous les personnages rencontrés dans leur voyage , que ce soit l’histoire de Madame de La Pommeraye  et du Marquis des Arcis que j’ai adoré et préféré aux autres même si elle m’a fait penser aux liaisons dangereuses de Laclos ou alors l’histoire de l’abbé Hudson qui m’a moins plu.

Mais le fil conducteur reste les amours de Jacques dont Diderot nous laisse deviner la fin , habituellement , j’ai horreur des fins ouvertes , j’aime quand l’auteur termine son histoire avec un gros point final mais il nous laisse avec trois fins alternatives , à nous de choisir la fin qui nous convient le mieux et c’est ce qui a sauvé le livre à mes yeux.

D’après Diderot , c’est une histoire vraie , à aucuns moments il nous fait croire que c’est un conte mais j’ai du mal à discerner le vrai du faux , car si c’était réellement une histoire vraie , pourquoi nous proposer trois fins alternatives ou alors il ne savait tout simplement pas comment se termine l’histoire des protagonistes en question. En ce sens , Diderot nous laisse un peu perplexe et je pense que c’est ce qu’il voulait ; semer le trouble dans nos esprits , ce qui est pour moi plutôt réussi.

En bref , une lecture que j’ai plutôt aimé même si j’aurais préféré qu’il soit manié autrement.

3.5 sur 5

Publicités

5 réflexions sur “Jacques Le Fataliste de Diderot

  1. Je n’ai lu que La Religieuse de Diderot (que j’avais adoré d’ailleurs) et Jacques le fataliste est dans ma wishlist depuis un moment… Je ne savais pas du tout de quoi ça parlait donc merci de m’avoir éclairée ! Je pense le lire en étant plus informée du coup. Merci pour ton avis et tes impressions !

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s