Nuit Noire , Etoiles Mortes de Stephen King

couv16840980

Titre : Nuit Noire , Etoiles Mortes

Auteur : Stephen King

Editions : Le Livre de Poche

Année de Sortie : 2014

résumé 

1922
Un fermier du Nebraska assassine sa femme avec la complicité de leur fils pour l’empêcher de vendre sa propriété à un éleveur de porcs.
Le début d’une véritable descente aux enfers dans un univers de violence et de paranoïa.

Grand Chauffeur
Un auteur de polar se fait violer sauvagement au bord d’une route. Rendue à moitié folle par l’agression, elle décide de se venger elle-même de l’homme et de son effrayante complice…

Extension Claire
Un homme atteint d’un cancer, fait un pacte faustien avec un inconnu : en échange d’un peu de vie, il vend un ami d’enfance dont il a toujours été jaloux pour souffrir (ô combien !) à sa place…

Bon Ménage
Une femme découvre par hasard qu’elle vit depuis plus de vingt ans aux côtés d’un tueur en série. Que va-t-il se passer maintenant qu’il sait qu’elle sait…

Mon-avis 

C’est le premier recueil de nouvelles que je lis de Stephen King , et mon dieu quel délice! C’est toujours un plaisir pour moi de me plonger dans les pages du grand maître. Et je peux vous dire qu’à aucun moment , je n’ai pu me décrocher de ce livre. Il ne m’a pas fait peur car c’est très rare quand un livre m’empêche de dormir même venant de Stephen King. Passons maintenant à ce que j’ai pensé de chaque nouvelles :

1922 : 

Face à une personne qui commet un meurtre , les gens n’ont aucune pitié pour le tueur , normal me diriez-vous , mais cependant , nous ne sommes pas forcément en face d’un tueur froid et manipulateur dans chaque cas. Il y a les tueurs en série et des personnes qui se retrouvent à prendre une vie sous une contrainte et il y a une grosse différence. Un tueur en série ne ressent aucune empathie envers sa victime et aucun sentiment de culpabilité alors qu’une personne qui tue alors qu’il y a été obligé dans un certain sens , ne ressentira que des remords et tourments. Dans cette histoire , nous sommes véritablement face à un homme bon et gentil qui tue , aïe! Incompatible et contradictoire? Hum

 Laissez-moi vous ramener en 1922 , 4 ans après la première guerre mondiale et 7 ans avant la grande dépression de 1929. à cette époque , dans le monde paysan , l’important était d’avoir des terres , ces terres étaient généralement transmises de pères en fils sur des générations , et qu’il s’agisse de terres ou de problèmes conjugaux , dans le milieu des travailleurs agricoles , cela était l’affaire du chef de famille , c’est à dire l’homme. Eh oui , nous sommes à une époque où foutre une branlée à une femme était tout à fait normal et c’était aussi l’époque où tuer ou faire « disparaître » une personne était beaucoup plus facile qu’aujourd’hui. Si on ne trouvait pas de cadavres , la personne se retrouvait dans le registre des personnes disparues , point , pas forcément d’enquêtes. Donc après ça , vous pourriez me dire et à juste raison , mais alors , ce paysan qui a tué , tout s’est bien passé pour lui ….HA!

Des fois , c’est pas le meurtre la pire chose qu’il puisse arriver dans la vie d’une personne , dans cette histoire , nous sommes plongés dans la folie de l’esprit , la paranoïa , et ce qu’a accompli King , c’est que nous aurions pu être cette personne qui a ôter la vie , donc maintenant , j’ai une question : Et si votre époux ou épouse menaçait de tout vous prendre , que feriez-vous??? Et attention , n’oubliez pas que nous sommes en 1922 , le divorce n’est PAS envisageable ni acceptable à cette époque. En tout cas , à aucun moment j’ai ressenti de la haine envers Wilfred (le tueur) , mais j’ai été de son côté pendant plus de 200 pages….

Grand Chauffeur : 

Avec cette deuxième nouvelle , nous sommes témoin d’une agression envers une jeune femme , agression au combien violente où nous nous sentons complètement impuissant. C’est une histoire très dérangeante car malheureusement , ce sont des évènements qui arrivent tous les jours dans le monde. Stephen King emploi un langage cru sans concessions et ne nous épargne rien. Ce que ressens Tess , c’est ce que ressens clairement le lecteur , on ne peut pas faire autrement que de subir avec elle cette agression et je pense que c’est nettement plus flippant pour une femme qui lit cette nouvelle.

Mais , ce n’est pas simplement une histoire d’agression , c’est aussi une histoire de vengeance et de machination bien mise en scène. Après s’être rendue compte que son agression n’a rien avoir avec le fruit du hasard , elle se met à échafauder un plan pour se venger et nous nous retrouvons à préparer ce plan avec elle et tout comme Tess , nous ne ressentons aucune pitié.

La seule chose que je pourrais reprocher à cette nouvelle , c’est qu’elle se termine un peu en fin ouverte , et ça m’a un peu déranger.

Extension Claire 

C’est peut-être la nouvelle la moins effrayante de ce recueil , et certainement la plus drôle car il arrive tellement de problèmes dans la vie d’un des personnages , que cela en devient comique. Je pense que Stephen King a voulu vraiment se libérer de la tension des deux premières nouvelles et qu’il s’est totalement lâché.

Mais c’est une histoire qui reflète bien notre société actuelle , où bon nombre de personnes croient que l’herbe est toujours plus verte chez le voisin car oui , il s’agit bien de ça , Dave atteint d’un cancer se voit offrir la possibilité de rallonger sa vie et de guérir de son cancer à la condition de reporter son malheur sur la vie d’un autre et Dave choisi qui? Son meilleur ami Tom! Sympa!

Mais est-ce que cette échange profitera réellement à Dave? Je vous laisse le soin de faire votre propre avis.

Bon ménage

Ambiance , ambiance , une femme qui découvre que son petit mari qu’elle croit parfait n’est autre qu’un vicieux serial-killer. Charmant!  Cette histoire nous fait nous interroger sur un point essentiel , que ferions-nous si un de nos proches se révélait être un tueur car effectivement cela est arrivé dans le monde réel.

Nous partageons le quotidien terrifiant de Darcy après la découverte d’abord d’un carton remplie de revues obscènes et d’un coffre renfermant les papiers d’une femme morte. Je n’ai pas pu m’empêcher de ressentir de la compassion pour cette femme , j’imaginais ce que serai mon quotidien si mon compagnon s’avérait être un dangereux psychopathe et je me suis sentie mal à l’aise , du coup , je le voyais d’un autre oeil

Darcy se retrouve face à un cruel dilemme? doit-elle fermer les yeux malgré toutes les preuves qu’elle a pu rassembler ou doit-elle appeler la police? Elle optera pour tout autre solution disons…plus radicale.

Une vie détruite pour une simple histoire de piles , ça donne à réflichir!

Bonus : La nouvelle inédite : à la dure!

On ne peut faire un résumé de cette histoire sans en dévoiler directement la fin , c’est pour cela que je ne m’étendrai pas trop sur cette courte nouvelle.

Point de surprises dans cette histoire car je l’ai trouvée très prévisible , on devine très rapidement le pourquoi du comment mais je l’ai adoré! C’est malsain à souhait mais c’est bon. Si vous avez l’occasion de la découvrir , n’hésitez pas.

En conclusion , ce recueil est une véritable petite perle. King nous fait entrevoir la part obscure de notre personnalité et les tréfonds de l’âme humaine. Il nous place dans la peau de chacun de ses personnages.

5 sur 5

Publicités

Une réflexion sur “Nuit Noire , Etoiles Mortes de Stephen King

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s