La Bicyclette Bleue , Tome 3 : Le diable en rit encore de Régine Deforges

couv15991835

Titre : La Bicyclette Bleue , Tome 3 : Le diable en rit encore

Auteur : Régine Deforges

Editions : Ramsay

Année de Sortie : 1995

résumé

1944 : la guerre a fini d’hésiter et chacun a choisi son camp. L’heure est venue des tueries, des règlements de comptes et des grands affrontements militaires. Léa a mûri. Après avoir découvert l’horreur, elle connaît le courage et la haine. Engagée dans toutes les luttes, jusqu’au bout de ses forces, elle trace son chemin volontaire de Montillac en feu à Berlin en ruine, passant par un Paris en liesse où rôdent encore les dangers. Pendant les deux dernières années de cette guerre atroce, la mort est sa compagne et c’est en elle qu’elle puise les infimes raisons d’une vie qui aura l’éclat de l’amour.

Mon-avis

Dans ce tome , la résistance est toujours autant présente , leurs actions se multiplient , les choses s’accélèrent d’autant plus que les alliés sont proches. La chance a changé de camp et la guerre prend une toute nouvelle tournure. Léa est toujours autant active , continuant d’effectuer des missions pour les résistants. Ayant plus de nouvelles de François , elle essaye tant bien que mal de penser à autre chose en s’occupant de sa famille quand elle n’est pas en train de faire face aux côtés des résistants.

Pourtant , l’absence de François qui se fait ressentir pendant une bonne partie du livre , nous fait quand même sentir que leur relation évolue , c’est officiel , Léa est amoureuse de François , elle se l’est enfin avoué à elle-même. Mais elle a un côté toujours aussi nympho qui me dérange. Quand on aime vraiment , on ne court pas  plusieurs lièvres à la fois.

L’auteur nous plonge toujours plus loin dans l’horreur de la guerre malgré que le débarquement est aux portes du pays. La tension monte mais l’espérance aussi. Nous sommes bombardé de messages radiophoniques nous préparant à la libération. Bon point pour l’auteur qui  a eu la bonne idée de toujours poussé plus loin ses recherches pour nous faire vivre cette époque.

Nous assistons à des scènes de tortures atroces , très (trop) bien décrites , dérangeantes mais malheureusement nécessaires. Les chants patriotiques sont de rigueur , nous sentons un vent de liberté qui soufflera bientôt sur le pays.

Puis , vient la libération de Paris , la joie est à son comble mais les aventures de Léa ne vont pas s’arrêter là , alors qu’elle reste à Paris pendant quelques temps , elle décide de s’engager dans la croix rouge française avant de revenir vers sa famille. Le passage de Léa à la croix rouge a été le seul point qui m’a ennuyé dans le livre , j’ai trouvé ça un peu long , j’étais impatiente qu’elle retourne aux côtés de sa famille et qu’elle retrouve les bras de François. Je voulais voir leur couple au grand jour.

Bref , même si j’ai moins aimé ce tome , il reste plaisant malgré ses points obscurs mais satisfaisant avec cette libération tant attendue.

4.5 sur 5


Liens vers les autres tomes de la saga La bicyclette bleue :

couv12379955couv25965699couv30672598

Publicités

2 réflexions sur “La Bicyclette Bleue , Tome 3 : Le diable en rit encore de Régine Deforges

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s