L’envers du Décor – Horreur à l’hôtel de Sébastien Brégeon

11168002_507177226103011_9195118218388989469_n

Titre : L’envers du Décor – Horreur à l’hôtel

Auteur : Sébastien Brégeon

Editions : Auto-éditions

Année de Sortie : 2015

*Ce livre est un Service Presse*

résumé

Une femme sans histoires, à la vie bien réglée, va vivre la pire journée de sa vie, celle de l’annonce de sa mort imminente.

Pourquoi a-t-elle décidé de faire du zèle ? Sa journée de travail terminée, elle aurait pu rentrer se reposer chez elle. Comme à son habitude, elle aurait pris le bus avec ses collègues de travail et elles auraient papoté de tout et de rien, mais surtout de rien.

Sans son don lui permettant de voir l’envers du décor, elle ne se serait pas retrouvée séquestrée. Elle n’aurait pas en ce moment un gros pervers à moitié nu allongé sur elle, sans personne pour venir à son aide.

Mon-avis

C’est la quatrième fois que j’ai la chance d’entretenir un service presse avec l’auteur dont je remercie encore une fois de sa confiance et j’ai le plaisir de me plonger dans sa quatrième nouvelle que j’ai adoré au même titre que la première.

L’auteur nous plonge dans le quotidien d’une femme de ménage qui a le don de voir l’avenir ou du moins un avenir possible à travers un miroir , déjà l’idée de départ m’a beaucoup plu. Mais ce don que l’on pourrait qualifier d’extraordinaire va se révéler être une malédiction pour la jeune femme. Suite à la vision d’une ampoule qui allait bientôt grillée , elle décide de la changer avant que cela se produise dans la soirée comme elle l’a prédit mais en prenant cette initiative , elle va vivre un véritable cauchemar qui fera trembler , je pense , davantage de femmes que d’hommes.

En effet , nous parlons d’agression sexuelle dans cette nouvelle et de tous les sentiments et toutes les peurs qui entraînent le déroulement de cette séquestration malsaine et terrifiante , l’auteur nous fait rentrer dans les pensées de cette pauvre femme de ménage avec tellement de facilité que nous ne pouvons pas faire autrement que de se mettre à la place de la victime , ce que j’ai eu le malheur de faire et l’oppression , la peur et le dégoût sont saisissants.

Sébastien Brégeon nous peint avec réalisme le quotidien de ces femmes de ménage qui sont contraintes de subir les regards lubriques , les gestes déplacés et nous fait prendre conscience que malheureusement , des fois cela va beaucoup plus loin , trop loin même.

Alors que nous pourrions nous montrer soulagés de l’issue de ce cauchemar en terminant cette nouvelle , nous sommes de nouveau immergés dans un autre cauchemar , celui de l’ignorance face au futur , après cette lecture , vous verrez que le don de voir l’envers du décor n’est pas aussi génial que cela semble être.

En conclusion , beaucoup de violence dans cette nouvelle , l’auteur voulait instaurer de la peur? Le pari est gagné!

5 sur 5

Facebook de l’auteur : Fantastiques Nouvelles

Regardez vous aussi dans l’envers du décor : Desviesautourdumonde


Liens vers les autres nouvelles de l’auteur : 

11220814_500401016780632_1027217631835917205_n81PLtHe7gUL._SL1500_11223551_504221856398548_3604152023282844958_n11745373_513479852139415_7492198182020462600_namour eternel - Sébastien Brégeon – Fantastiques Nouvelles 506x71611202856_519315268222540_4614347179553225006_n

Publicités

7 réflexions sur “L’envers du Décor – Horreur à l’hôtel de Sébastien Brégeon

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s