Des noeuds d’Acier de Sandrine Collette

couv717189

Titre : Des noeuds d’Acier

Auteur : Sandrine Collette

Editions : Le livre de Poche

Année de Sortie : 2014

résumé

Avril 2001. Dans la cave d’une ferme miteuse, un homme est enchaîné. Théo, quarante ans, a été capturé par deux vieillards qui veulent faire de lui leur esclave. Théo n’a pourtant rien d’une proie facile : athlétique et brutal, il sortait de prison quand ces deux vieux fous l’ont piégé au fond des bois. Les ennuis, il en a vu d’autres. Alors, il refuse de croire à ce cauchemar. Il a résisté à la prison, il se jure d’échapper à ses geôliers.

Mon-avis

C’est en flânant dans le rayon livres de mon supermarché que je suis tombée sur ce livre , la couverture n’était déjà pas très engageante mais quand j’ai lu le résumé , j’ai été tout de suite séduite , des personnes âgées en guise de tortionnaires , c’était du jamais vu pour moi c’est donc confiante que je me suis laissée tenter par l’aventure.

Au début de notre lecture , l’auteur nous laisse clairement entendre que c’est une histoire vraie , en faisant des recherches sur internet , je n’ai rien trouvé qui pourrait confirmer ses dires donc j’ai un doute , est-ce vraiment une histoire vraie ou est-ce que l’auteur a voulu nous plonger plus loin dans l’horreur que suscitera notre lecture? Mystère. En tout cas , je n’ai pas boudé mon plaisir en m’immergeant dans la descente aux enfers de Théo.

Théo est une homme qui sort de prison après s’être acharné sur son frère qui a eu la mauvaise idée d’avoir une aventure avec sa femme , à sa sortie , il décide de rendre visite à son frère devenu un légume pour le tourmenter , après une grosse frayeur , il prend la route pour fuir et s’arrête dans une ville où le temps semble s’être arrêté. Il prend pension dans une auberge tenue par une vieille dame et son mari , au début tout se passe bien et c’est confiant que Théo décide de passer ses journées à faire quelques randonnées jusqu’au moment où l’une d’entres elles signera sa descente en enfer.

Au début , j’ai eu du mal à m’attacher à Théo que je trouvais très antipathique , très désinvolte , violent et vulgaire mais au fur et à mesure que nous vivons avec lui les tortures qui lui sont infligées , nous avons pitié de lui et nous partageons les mêmes pensées et les mêmes peurs. Il n’est pas seul à souffrir , le lecteur lui aussi partage ce mal être , les sueurs froides , la faim , la soif et la douleur. Ce livre décrit à la perfection la cruauté humaine , cette histoire est insoutenable et dérangeante.

Nous sommes baladés entre espoir et désillusions , nous avons peur pour le personnage et pour nous-même au final puisque l’auteur sait parfaitement nous mettre à la place de Théo. Tout au long de ma lecture , je n’ai pas arrêté de me poser la même question , comment une personne peut infliger autant de sévices inhumaines , autant de souffrance envers une autre personne? Nous sommes  en effet , pas en face de gentilles personnes âgées mais bien en face de bourreaux sadiques , des meurtriers , de véritables tyrans et la liste est longue pour les décrire. Cette histoire est effroyable , je n’ai pas d’autres mots.

Pour conclure cette lecture qui soulève littéralement l’estomac , nous sommes véritablement en face de ce que l’humain sait faire de pire mais aussi en face de ce que la volonté de rester en vie peut accomplir. Je ne peux que recommander ce livre qui est assez court mais dont la teneur en horreurs vous donnera des frissons. La peur , vous allez la ressentir au plus profond de vous.

4.5 sur 5

Publicités

2 réflexions sur “Des noeuds d’Acier de Sandrine Collette

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s