Nuits irlandaises de Kate Hoffmann/Et bien plus si affinités de Megan Hart/Les confidences d’Amy de Kit Tunstall

51ToaCG6FNL

Titre : Nuits irlandaises/Et bien plus si affinités/Les confidences d’Amy

Auteurs : Kate Hoffmann , Megan Hart et Kit Tunstall

Editions : Harlequin (Sexy)

Année de Sortie : 2015

résumé

Nuits Irlandaises :

Un regard sombre, une carrure d’athlète… à la seconde où son regard se pose sur Will Donovan, Claire O’Connor est envoûtée, exactement comme dans ces vieilles légendes irlandaises dont lui parlait sa grand-mère. Alors qu’importe si ce séjour sur la terre de ses ancêtres devait avant tout lui permettre de faire un point sur sa vie. Seul compte à présent le trouble que cet homme fait naître en elle, promesse de corps à corps enfiévrés et de vertiges sans fin dans l’intimité de la nuit…

Et bien plus si affinités : 

Passer une soirée dans les bras d’un inconnu ? Melissa n’est plus très sûre de vouloir participer à l’expérience pour laquelle elle a postulé … Mais elle a vraiment besoin de cet argent, et, surtout, on lui a promis que le choix final de ce qui se passerait – ou pas – lui reviendrait. Aussi décide-t-elle d’accepter, tout en espérant secrètement que l’inconnu qui la serrera dans ses bras sera à son goût…

Les confidences d’Amy :

Surprise en train de tricher par le propriétaire d’un luxueux casino, Amy se sent envahie par un sentiment de panique, car rien ne semble pouvoir convaincre cet homme au regard dur de la laisser repartir. Rien, sauf une chose : qu’elle accepte de se plier à tous ses désirs pendant 6 semaines…

Mon-avis

Nuits Irlandaises :

Dans cette première histoire , nous suivons Claire qui sortant d’une rupture décide de se rendre sur une île qui serait dotée d’une source qui aurait le pouvoir dans son eau de souder les couples et de rendre leur amour éternel , c’est donc dans l’idée de sauver son couple et de ramener son ex au bercail qu’elle s’y rend mais tout son plan va bien sûr tomber à l’eau (sans faire de clin d’oeil à l’histoire). C’est en prenant une chambre dans le seul hôtel de l’île qu’elle tombe sur son charmant propriétaire : Will Donovan.

Au premier regard , le désir s’empare d’eux et peu à peu , Claire découvre que le véritable amour se présente quand on s’y attend le moins.

C’est certainement l’histoire la plus tendre des trois , le fait que cela se passe en Irlande et sur une île de surcroît ajoute un côté « romantique » au roman. On s’attache très vite aux personnages qui sont très intéressants tant par leur motivation que par leur caractère. Il y a un côté mystique et magique tout au long de l’histoire qui ajoute aux légendes Irlandaises qui n’a pas été pour me déplaire. Malgré que la relation entre Claire et Will n’est motivée que par le désir du moins au début , cela évolue très vite en une belle histoire d’amour certes prévisible mais cohérente. Les scènes érotiques sont très tendres et constituent à renforcer les sentiments des deux personnages et à leur faire comprendre que le sens de leur vie se trouve juste devant leurs yeux et qu’il est inutile de lutter afin de prendre un chemin qui n’est pas fait pour eux. J’ai adoré les trois histoires mais j’avoue que celle-ci a été un sans fautes.

Et bien plus si affinités : 

Alors tout d’abord , cela a été un plaisir de retrouver la plume de Megan Hart dans cette deuxième histoire qui est toujours simple et efficace. L’auteur nous livre ici , une histoire très originale.

Nous sommes en compagnie de Melissa qui pour se faire de l’argent décide de participer à une expérience qui chercherai à démontrer qu’au bout de cinq soirées , deux personnes coucheraient ensemble. Elle rencontre donc l’homme avec qui elle doit vivre cette expérience , Matt qui est animé par la même motivation qu’elle. La rencontre se passe plutôt bien malgré que tout deux ne rentrent pas dans les critères qu’ils avaient stipulé. Mais plus les rendez-vous avancent et plus l’attirance ne fait aucun doute. Au cours de ces soirées , nous ressentons parfaitement la tension sexuelle entre les deux personnages et cela en devient insoutenable car l’auteur prend un malin plaisir à nous faire patienter comme elle fait patienter ses personnages. Cela débouchera bien sûr par quelque chose de très tendre mais même si l’issue de l’histoire est prévisible , je met un point d’honneur à souligner l’originalité de l’histoire.

Les personnages n’ont rien d’extraordinaire mais l’histoire est délicieusement bien rythmée.

Les confidences d’Amy :

Dans cette dernière histoire , nous sommes en face d’un dominant (encore un?!) qui cache ses sentiments (décidément cela doit être le lot de tous les dominants) , allez plus sérieusement nous allons faire connaissance avec Roan , propriétaire d’un casino à Las Vegas et où Amy aura la mauvaise idée de venir voler pour son cousin une somme conséquente à l’établissement. Elle se fait bien sûr pincer et est immédiatement présentée à Roan qui la prend tout d’abord pour un homme et qui trouve que lui mettre un bon coup de point est une bonne idée. S’apercevant de sa grossière erreur , il l’amène dans sa suite. A son réveil , Amy qui refuse de dénoncer son cousin propose un marché à Roan , ce dernier accepte bien sûr que la jeune femme devienne sa maîtresse ou du moins sa soumise pendant trois mois afin que ce marché rembourse sa dette. Sa première expérience de soumise la révélera à ses propres penchants sexuels et fera naître également des sentiments entre les deux personnages.

Ce n’est pas dans l’originalité que brille cette histoire mais par la profondeur de son personnage masculin , Roan est très dur , très sévère au début , il est très intimidant et fait même un peu peur , le lecteur ne peut pas passer à côté de ces impressions de malaise à son sujet mais en pénétrant dans sa tête et dans ses pensées , nous apprenons à le connaître et on s’aperçoit qu’il cache un homme profondément bon et tendre. Amy , quand à elle n’a pas vraiment beaucoup d’intérêts , elle contribue juste à libérer le vrai Roan.

Par contre , les scènes de domination sont assez explicites , l’auteur ne ménage pas son lecteur ni son personnage féminin.

Cette histoire est cependant maniée d’une main de maître (j’avoue , j’ai pas pu résister à ce clin d’oeil 😉 )

En conclusion , un livre très plaisant , dans tous les sens du terme , que ce soit dans les scènes érotiques que par la force des histoires d’amour.

5 sur 5

Publicités

2 réflexions sur “Nuits irlandaises de Kate Hoffmann/Et bien plus si affinités de Megan Hart/Les confidences d’Amy de Kit Tunstall

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s