Gilles Legardinier – Et soudain tout change

 

sept3

 

Titre : Et soudain tout change

Auteur : Gilles Legardinier

Editions : Pocket (2015)

Pages : 388

amazon

 

 

resuméCamille et ses amis se connaissent depuis la maternelle. Leur dernière année de lycée les a enfin tous réunis dans la même classe. A quelques mois du bac, en compagnie de sa meilleure amie, Léa, d’Axel, Léo, et toute sa petite bande, la jeune fille découvre joyeusement la vie. Tous se demandent encore quels chemins ils vont prendre. Ils ignorent encore que d’ici l’été, le destin va leur en faire vivre plus que dans toute une vie. Du meilleur au pire, avec l’énergie de leur âge et leurs espoirs, entre convictions et doutes, entre illusions et réalité, ils vont expérimenter, échanger et affronter. Leur histoire est la notre.

Mon-avis

C’est la deuxième histoire que je lis de Gilles Legardinier et alors que je n’avais pas trop accroché à la première qui était à l’époque « Demain J’arrête! » , je dois dire que ma seconde tentative s’est déjà mieux passée.

Une histoire emplit de nostalgie

C’est aux côtés de Camille , jeune adolescente on ne peut plus normale issue d’une famille plutôt ordinaire que nous allons débuter notre histoire. C’est avec sa bande d’amis que sa douce vie s’écoule et où elle vit ses tendres années dans l’insouciance la plus totale. Jusqu’au jour où un évènement vient ébranler les fondations de son bonheur.

Tout d’abord , je tiens à souligner qu’à travers Camille , nous revivons un peu nos jeunes années , là où tout était si simple et cela fait du bien de revenir à une époque où notre seul souci , c’était de savoir si le garçon ou la fille qui faisait battre notre petit cœur voulait sortir avec nous. C’est loin tout ça! Donc , vous l’aurez compris , c’est tout une histoire de nostalgie des années lycée , vivant dans l’insouciance rythmé par des questions existentielles de cette période de la vie.

Et soudain tout….s’écroule

Pour la plupart d’entre nous , l’adolescence est une des périodes les plus belles de notre vie , une époque où l’on apprenait à se connaître aux côtés de copains qui nous faisait avancer. Pour Camille , le long fleuve de cette période perdra de sa tranquillité quand elle apprendra que la personne qui lui ai le plus proche est atteinte d’une maladie , maladie qui s’évèrera être incurable. A partir de ce moment là , Camille et sa bande seront confrontés à la réalité de la vie et sa dureté ce qui les amèneront à grandir plus vite.

Le ton de l’histoire est parfait , au début c’est avec un ton plutôt léger voir caustique que nous abordons notre lecture et au fur et mesure , le ton devient plus poignant tout en gardant ce sentiment d’espoir , l’espoir que tout est possible et que rien n’est irréversible. L’auteur a su parfaitement adapter le ton au fil des évènements vécus.

Des idées philosophiques et pédagogiques

Ce que j’ai beaucoup apprécié dans la façon dont l’auteur aborde ses sujets , c’est ce côté assez réfléchi , avec des mots choisis pour essayer de nous faire comprendre certaines choses comme si nous étions redevenu des adolescents qui sont perdus devant ces moments dramatiques qui font rentrer dans l’âge adulte avant l’heure. L’auteur a une certaine bienveillance envers ses personnages et ses lecteurs et arrive à nous faire voir la beauté derrière la laideur comme le bonheur derrière le malheur.

Et c’est avec talent que l’auteur apaise l’adolescent souvent incompris et désemparé qui sommeille encore en nous.

Un point qui dérange

Malheureusement , il y a un petit point noir qui m’a un peu dérangé , c’est la meilleure amie de Camille qui aussitôt malade devient désagréable. Désagréable dans le sens où sous prétexte qu’elle va bientôt mourir se croit un peu tout permis allant jusqu’à profiter de sa position de malade pour briser une promesse qu’elle et Camille se sont faites. Ce qui fait que je n’ai pas ressenti vraiment d’empathie envers elle car elle a eu tendance à un peu m’énerver tout au long de ma lecture. Ce n’est que vers la fin qu’elle m’a paru plus supportable.

Même si nous comprenons très bien que c’est une genre de carapace pour accepter et affronter l’inéluctable qu’elle s’approprie ce comportement mais néanmoins j’ai eu un peu de mal à la suivre.

En conclusion ,  L’auteur sait nous faire rire , à nous émouvoir et à nous faire poser des questions comme si nous revenions nous-même à cette époque plus ou moins lointaine qui était notre adolescence.

4 sur 5

 

 

Publicités

Un commentaire sur “Gilles Legardinier – Et soudain tout change

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s