Les tumultes du Désir de Christina Hollis

les tumultes du désir

 

Titre : Les tumultes du Désir

Auteur : Christina Hollis

Editions : Harlequin Azur (2015)

Pages : 160

amazon

 

 

 

resuméSe promener dans la campagne anglaise et réfléchir à sa vie, voilà tout ce à quoi aspire Alyssa pour ses vacances, les premières depuis bien longtemps. Pourtant, quand elle est appelée en tant que gouvernante auprès du jeune prince de Rosara, elle n’hésite pas une seconde : le terrible accident dans lequel il vient de perdre ses parents fait la une des journaux, et le pauvre enfant doit être terrorisé. Pire, il a maintenant pour seule famille le prince Lysander, un play-boy invétéré, aux frasques innombrables. Comment pourrait-elle abandonner cet enfant à son terrible sort ? Très vite, cependant, Alyssa comprend que sa tâche consistera avant tout à repousser les avances du prince Lysander… ce qui serait facile s’il ne possédait pas l’étrange pouvoir de lui faire perdre tous ses moyens…
Mon-avis

Des fois , je me demande pourquoi à une certaine époque , je me ruais sur cette collection qui me lasse de plus en plus , même si j’ai déjà eu de belles surprises avec certains romans de cette collection , la cruelle vérité s’impose enfin , c’est trop répétitif , c’est constamment du réchauffé , il n’y aucune originalité et je ne parle pas seulement de ce titre dont je vais vous parler aujourd’hui mais malheureusement de tous les titres. Il serait peut-être temps qu’Harlequin revoit un peu leur ligne directrice sur cette collection qui a mauvaise réputation de par son côté niais.

Le prince et la roturière

Comme je l’ai dit plus haut , rien d’original , nous suivons Alyssa qui se voit offrir le poste de gouvernante pour veiller sur le neveu de Lysander qui sera appelé à devenir roi quand il sera en âge de gouverner. Suite à une rupture particulièrement difficile et à un drame qui a marqué sa vie à jamais , Alyssa reste méfiante envers tout ce qui l’entoure et luttera contre les charmes de Lysander , play-boy à temps plein avant de devoir prendre ses responsabilités envers son pays.

Vous vous en doutez , bien sûr qu’elle finira dans le lit de Lysander où elle renaîtra de ses cendres pour tomber en désillusions quand Lysander s’éloignera , ayant trop peur de ses sentiments naissants. Je vous l’avez dit , c’est convenu d’avance.

Le chaud et le froid

D’habitude , cela m’amuse quand deux personnages jouent au chat et à la souris car la plupart du temps , cela donne des situations plutôt cocasses et enjoués. Mais là encore , même si je dois lui accorder un point positif sur le fait que l’auteur a su ne pas tomber dans le piège de la ligne scénaristique trop facile où dès les premiers chapitres , elle est déjà folle amoureuse et ne peut plus s’empêcher de jouer au rodéo érotique toutes les 20 pages , cela manque quand même de piquant.

Alyssa en devient même agaçante avec ses états d’âme qui sont juste une façade pour fuir une évidence dont elle est très bien consciente. Quand à Lysander , il est cliché certes mais au moins , il a le mérite de savoir ce qu’il veut et de ne pas tourner autour du pot. C’est un personnage qui m’a assez plu dans sa façon de voir les choses.

Conclusion : Comme souvent , faire une chronique sur cette collection n’est jamais simple car comme c’est répétitif , on a vite fait , nous aussi de se répéter. Si le cœur vous dit de lire un roman de cette collection , vous l’aurez compris , je ne vous conseille pas celui-ci.

2 sur 5

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s