Maggie O’Farrell – Assez de bleu dans le Ciel

couv66143932

assez

sy

Une maison au bout d’une piste, à des kilomètres de tout. Autour, rien que l’herbe verte, les trembles aux feuilles chargées de pluie et le ciel changeant du Donegal. Daniel Sullivan est linguiste, il s’en va donner un cours à l’université avant de prendre l’avion pour les États-Unis, son pays d’origine, pour se rendre à l’anniversaire de son père qu’il n’a pas vu depuis des années.
À ses côtés, dans la voiture qui le conduit à l’aéroport, sa femme Claudette et leurs deux enfants. C’est là, dans cette voiture, que Daniel apprend à la radio le décès de Nicola, son premier amour. Une cascade de souvenirs se déversent et une question : se pourrait-il qu’il soit responsable de sa mort ?
Le doute le ronge, implacable. Et une envie, deux en fait : découvrir la vérité sur Nicola ; revoir sa famille, son autre famille, ses deux grands enfants qu’il a abandonnés soudainement aux États-Unis dix ans plus tôt.
Mais comment dire tout cela à Claudette, cette ex-star de cinéma fantasque, passionnée, qui a choisi d’organiser sa propre disparition pour échapper au monde ? Comment lui révéler l’homme qu’il est véritablement ? Et que peut-il encore promettre, lui qui n’a jamais su que fuir ?

av

Aujourd’hui , je viens vous parler d’un livre dont le titre et la couverture ont joué grandement sur mon choix de lecture , voyons ensemble si le contenu était à la hauteur.

Et soudain c’est le drame

Si la couverture et le titre nous laisse présager que notre lecture sera légère , ensoleillée et pleine d’amour , on déchante assez vite. En effet , nous commençons notre lecture aux côtés de Daniel dans un moment de sa vie assez routinière , bien rangée jusqu’au moment où il apprend à la radio que son premier amour est décédé. Oui , je vous l’avais dit c’est pas joyeux. De là , nous serons embarqué à travers les souvenirs de Daniel mais aussi sa vie de tous les jours ce qui donne malheureusement un côté beaucoup trop brouillon à notre lecture mais ça , je reviendrai dessus un peu plus tard.

Ce roman nous conte tout simplement la vie de tous les jours , ce que nous pouvons traverser , penser , vivre . L’autrice réussie à partager des réflexions assez justes sur ce qu’un adulte peut se dire ou ressentir ou encore ce que nous pouvions vivre comme chamboulements quand nous étions adolescents. Malheureusement , passé les quelques beaux passages où j’ai trouvé les phrases joliments tournées , le texte part vite dans tous les sens.

Mais c’est qui lui???

Cette question , je me la suis posée des dizaines de fois durant ma lecture. L’autrice mélange des moments de la vie de pleins de personnages mélangeant les endroits et les époques et ça devient très vite incompréhensible. Nous n’avons absolument pas le temps de réellement nous attacher à un personnage car on le perd vite de vue pour ne le revoir que bien après et comme l’autrice nous abreuve beaucoup trop d’infos différentes , notre lecture devient ennuyante et brouillonne.

Au-delà de nous bombarder de personnages et époques différentes , l’autrice nous communique des détails qui ne servent à rien et qui n’apporte que des sensations de longueurs inutiles à son histoire. Il aurait été plus judicieux de présenter les évènements d’une façon peut-être plus conventionnelle mais au moins cela aurait été plus clair et concis.

Quand aux personnages , en plus d’être des caricatures d’eux-mêmes , ils nous donnent l’impression soit d’être complètement fou en particulier le personnage de Claudette ex-actrice totalement déjantée , parano et la plupart du temps un peu égoïste ou soit un peu détachés de la situation. Ils sont là sans être là.

Conclusion : Une histoire qui aurait pu être belle, où nous aurions pu en tirer de belles leçons sur les caprices de la vie mais qui au final devient laborieuse et longuette à cause malheureusement de l’autrice qui nous perd trop à travers les époques , les endroits et les personnages. Une occasion manquée.

285

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s