Stephen King – Juste avant le Crépuscule

couv44900441

 

Titre : Juste avant le crépuscule

Auteur : Stephen King

Editions : Le livre de Poche (2012)

Pages : 605

amazon

 

 

resuméSe trouver au mauvais endroit au mauvais moment n’est jamais enviable. Mais se trouver au mauvais endroit au mauvais moment dans une histoire de Stephen King est bien pire encore !
Le premier recueil de nouvelles de King depuis Tout est fatal (2004) : 13 histoires dans la lignée des meilleurs épisodes de Twilight Zone, 13 histoires bien méchantes qui « ouvrent une trappe entre la réalité et cette période crépusculaire où tout, absolument tout, est possible. »
Un recueil qui mêle brillamment suspense, humour noir et rebondissements.

Mon-avis

Stephen King a toujours été réputé pour être le maître de l’horreur et il a souvent été catalogué en tant que tel. Mais il a su nous prouver que l’épouvante ou le fantastique n’était pas que son seul domaine. Récemment , il s’est frotté au Thriller avec la trilogie des Mr.Mercedes ou alors plus anciennement à la jeunesse avec Les yeux du dragon qui l’a écrit pour sa fille de 13 ans à l’époque. Avec ce recueil de nouvelles , nous touchons encore un autre genre , celui où l’on verra peut-être les choses autrement….

Des nouvelles aux sujets diversifiées

Peu de nouvelles sont réellement effrayantes mais beaucoup rendent mal à l’aise. Certaines encore semblent vouloir nous apprendre une leçon de vie ou encore une certaine philosophie.

J’ai trouvé également une certaine beauté dans certaines d’entre elles comme « Willa » où des gens prennent conscience qu’ils sont morts et où la mort n’est pas forcément une fin en soi mais juste une façon de « vivre » autrement. « Le New-York Times à prix spécial » a été une nouvelle assez émouvante pour moi puisque nous parlons ici de la perte d’un mari qui malgré la mort ,  arrive une dernière fois à contacter sa femme pour la rassurer et lui témoigner une dernière fois son amour.

D’autres nouvelles sont présentes pour nous donner des leçons de courage comme « La fille au pain d’épices » qui conte l’histoire d’une femme qui à la suite de la perte de son bébé n’a plus le goût de vivre mais qui renaîtra à sa propre vie à cause d’un psychopathe décidé à la supprimer ou encore celle plus marquante encore comme « Un très petit coin » où là , la rage de vivre nous prouvera que l’homme est capable de tout pour survivre mais je tiens à prévenir que cette nouvelle est assez dégueulasse pour vous retourner l’estomac.

Comme je l’ai dit plus haut , certaines nouvelles mettent mal à l’aise , c’est le cas de « N » où la folie vient danser avec la réalité dans une valse mystique. C’est une des nouvelles qui est la plus longue et elle a produit un drôle d’effet sur moi comme si j’étais moi aussi entraînée comme les personnages vers quelque chose d’inexorable. « Le rêve d’Harvey » qui elle , a le mérite d’être moins angoissante que « N » a quand même un goût de « et si ça arrivait en vrai… » car il est question ici de rêve prémonitoire annonçant un drame.

D’autres nous confrontent avec notre nature humaine qui n’est pas forcément toujours reluisante comme « Aire de Repos » où un homme est témoin de violence domestique dans les toilettes pour dames d’une aire de repos , que dois t-on faire dans ce genre de situation? Affronter le tortionnaire et sauver la femme ou partir sans se retourner? Et si nous décidions d’intervenir et que l’on se découvrait capable de faire bien pire que simplement maîtriser l’opposant?… « Vélo d’appart » qui de part son nom prête à sourire est assez éloquente sur le sujet qu’elle traite , nous parlons ici de la révolte d’un corps qui a l’instar de la doctrine de notre société qui nous pousse toujours à prendre soin de notre santé , démontre que trop prendre soin de celle-ci est aussi dangereux pour le corps qui a aussi besoin de mauvaises choses pour fonctionner. Tout ça saupoudré de traits d’humour illustré de jolies métaphores.

Mais dans ce recueil de nouvelles , la société n’est pas en reste , Stephen King nous parle des attentats du 11 septembre dans « Laissés pour compte » où un survivant se voit confier le soin d’accomplir des petites choses de la part des victimes de cet attentat. Je l’ai trouvé assez touchante et juste. « Fête de diplôme » , quand à elle , narre l’histoire d’une jeune fille qui n’aura pas le temps d’accomplir ses rêves à cause d’une catastrophe qui va s’abattre sur New-York et le fait que Stephen King nous dit qu’il a toujours été persuadé que cela arriverait à cause de la bêtise humaine donne à réfléchir. Au delà des attentats ou des catastrophes dû à la folie humaine , la misère sociale a elle aussi sa place dans ce recueil. Dans « Muet » , nous serons confrontés un SDF sourd et muet qui sera l’épaule sur laquelle notre personnage principal se penchera pour raconter la trahison de sa femme. Suite à cette confidence , une chose surprenante et inattendue se produira. Une histoire qui nous apprend à ne jamais se fier aux apparences.

Mais comme toujours , Stephen King n’a pas pu s’empêcher d’insuffler un peu de terreur ou de miracle divin dans ces récits . « Un chat d’enfer » nous confronte à un vieil homme qui engage un tueur à gages pour tuer un chat dont il est persuader que ce dernier est le diable en personne mais tout ne va pas se passer comme prévu et j’ai beaucoup aimé le fait que le chat soit représenté comme un être à la hauteur de la réputation que certaines personnes semblent vouloir donner à la race féline. Diabolique et sans pitié. Et comme pour conjurer le mal , l’auteur nous conte une jolie petite histoire de miracles dans « Ayana » où des gens malades ou sur le point de mourir redonnent vie à ceux qui peuvent être encore sauvés , un dernier don de soi afin de faire régner la lumière dans le monde de ténèbres si cher au coeur de Stephen King.

Un recueil parfait pour découvrir l’auteur

Quand on souhaite découvrir l’auteur , nous pouvons être vite perdu mais ce que j’aime chez King , c’est que justement il y en a pour tout le monde , et ce recueil en est le parfait exemple , cela vous permettra de toucher un peu à tout avant de vous lancer et vous enfoncer dans les profondeurs de l’esprit machiavélique de l’auteur.

Je recommande toujours de commencer Stephen King avec un recueil de nouvelles et celui me semble être parfait pour débuter en douceur , après si vous vous sentez en mesure d’affronter les ténèbres et que vous cherchez le grand frisson , j’aurai tendance à vous diriger vers un vrai roman de l’auteur et ça sera tant pis pour vous 😉

En conclusion , Un vrai régal où cela fait du bien d’être confronté à autre chose que du simple gore qui semble coller à la peau de Stephen King , j’aime que des histoires laissent une empreinte indélébile sur l’âme même si je l’avoue un peu plus de fantastique n’aurait pas été de refus , j’ai quand même passé un très bon moment de lecture.

4.5 sur 5

 

 

Publicités

[BOOK HAUL] MAI 2018

book haul

couv48579271Laura Lee Guhrke – Une épouse à Séduire

C’est sur le quai d’une gare que la belle Edie l’aperçoit. Son mari. L’homme qu’elle a été contrainte d’épouser cinq ans plus tôt, à la fois pour sauver sa propre réputation et ses finances à lui – à condition qu’il demeure à jamais en Afrique, pour y poursuivre ses explorations. Pourquoi rompt-il leur pacte après des années d’absence, alors qu’Edie a fait sa vie à Highclyffe ? Malgré la rigueur des usages anglais qui conviennent si mal à son tempérament d’Américaine, elle a aujourd’hui trouvé sa place dans la société et s’est forgé une existence indépendante, bien réglée, qui n’inclut pas la présence de Stuart. Quel que soit son désir de reprendre sa place de duc, et d’époux.

Laura Lee Guhrke – Raison et Mariagecouv1034634

Linette est hors d’elle. Comment ce coureur de dot de Featherstone a-t-il pu penser qu’elle se laisserait aussi facilement piéger ? Malgré le scandale que risque de soulever le baiser qu’il lui a donné en public, elle refuse tout net sa demande en mariage sensée « sauver sa réputation ». D’ailleurs, Linette compte bien trouver le mari idéal à Londres, parmi les partis honorables de la bonne société. En espérant que ce maudit lord, qu’elle rencontre sans cesse sur son passage, ne lui réserve pas d’autres coups d’éclat…

 

couv48268346Laura Lee Guhrke – La gloire de Miss Valentine

Alors qu’elle est au sommet de sa carrière de danseuse, Lola Valentine ne s’attendait pas à ce que son mentor lui lègue la moitié des parts de L’Impérial, le célèbre théâtre londonien. Elle espère bien mériter sa confiance en relevant ce nouveau défi, et passer du rôle d’artiste à celui de manager. Seulement, c’était compter sans l’hostilité de l’autre gestionnaire, Denys, l’homme qu’elle a quitté six ans plus tôt pour partir à New York. Toujours blessé, celui-ci ignore qu’elle a rompu pour de bonnes raisons : comment une fille de la scène comme elle aurait-elle pu faire le bonheur d’un lord ? Alors, même si Denys cherche aujourd’hui à l’exclure de toutes les décisions, Lola est déterminée à faire valoir ses droits…

Stephanie Laurens – Précieuse Elizacouv44913231

Eliza a toujours été la plus sage des demoiselles Cynster, elle qui déteste l’imprévu et craint plus que tout l’aventure. Aussi est-elle terrifiée lorsqu’elle se réveille un jour dans une voiture qui fait route vers le nord, sous le regard vigilant de deux kidnappeurs. Révoltée de se voir ainsi dépossédée de son destin, elle est déterminée à tout tenter pour sortir de ce cauchemar. En commençant par attirer le regard de cet homme qu’elle aperçoit dans le cabriolet qui les croise…

 

couv25740480Stephanie Laurens – Indocile Angelica

Parée de son pendentif porte-bonheur, Angelica sait que, ce soir, elle trouvera l’amour. Si ce bijou a marché pour ses sœurs alors même qu’elles étaient kidnappées, il n’y a pas de raison qu’il ne fonctionne pas pour elle… Et quand, au cours du bal, ses yeux se posent sur ce grand lord au regard bleu glacier, son instinct lui souffle que sa quête est finie : elle a trouvé sa moitié ! Du moins le croit-elle… jusqu’au moment où, profitant d’une promenade au clair de lune, il la jette sans ménagement sur ses épaules et l’emporte dans sa voiture. Angelica est sous le choc : il s’agirait donc du mystérieux Ecossais qui a tenté d’enlever Heather et Eliza ? Oui, il l’avoue même sans honte ! Et pourtant, contre toute logique, elle ne doute pas un instant : cet homme est bien son âme sœur.

Stephen King – Running Manrun

Ben Richards vit dans un futur proche, en Amérique. Une Amérique contrôlée par The Network. L’opinion publique est forgée par Free-Vee, une télévision obligatoire dans tous les foyers. Les pauvres n’ont aucun espoir, n’auront jamais de travail décent, de conditions de vie décentes, de mort décente. A moins qu’ils ne participent aux jeux. Afin de soigner sa fille et de sauver sa femme de la prostitution, Ben Richards est volontaire pour les jeux et il est sélectionné pour le jeu ultime : le Running Man. L’objectif du jeu : survivre aussi longtemps que possible. Il doit se filmer 2 fois par jour pour prouver qu’il est encore en vie et aussi pour faire monter l’audimat. S’il survit 1 mois, il a gagné. Sinon, la personne qui le tue reçoit un prix du Network.

couv44677108Nora Roberts – L’île des Trois Soeurs T.2 : Ripley

On raconte que, sur l’île des Trois Sœurs, pèse une malédiction vieille de trois cents ans. Le Dr Mac Allister Booke, qui se consacre à l’étude des phénomènes paranormaux, y débarque équipé du matériel le plus performant, dans le but d’interviewer Mia Devlin, la propriétaire du Café-Librairie. C’est pourtant Ripley, la sœur et l’adjointe du shérif, qui va retenir son attention. Dès qu’elle s’approche, les appareils de mesure s’affolent… presque autant que le cœur de Mac ! La fière Ripley a beau se cabrer sous le flot de questions inquisitrices, elle ne peut lui cacher très longtemps les forces surnaturelles qui l’habitent. Mac comprend alors que sa jolie sorcière est en danger. Car, si la légende est vraie, le Mal est loin d’être vaincu…

Nora Roberts – L’île des Trois Soeurs T.3 : Miacouv72034590

Sam Logan est de retour. Après des années d’exil, l’homme aux yeux aussi bleus que l’océan débarque sur file où vit la femme qu’il aime. Oui, lui, le golden boy qui a réussi financièrement au-delà de tout espoir, est résolu à reconquérir sa belle sorcière rousse, avec ses propres armes. Naturellement, Mia le rejette d’emblée. Elle a été trop blessée par sa désertion dix ans plus tôt, elle ne veut plus souffrir. De surcroît, Sam doit affronter l’hostilité de Nell et de Ripley, déterminées à protéger leur amie coûte que coûte. Peut-il lutter contre ces trois femmes prêtes à utiliser leurs pouvoirs mystérieux pour le combattre ? Peut-on lutter contre la force de l’amour ?

couv32317338Kate Morton – L’enfant du Lac

1933. Comment Theo Edevane, adorable poupon de onze mois, a-t-il pu disparaître durant la nuit de la Saint-Jean ? Les enquêteurs remuent ciel et terre, mais l’enfant demeure introuvable. Pour les parents comme pour les filles Edevane, la vie ne sera plus jamais la même après ce drame. La maison du lac, la propriété tant aimée, est fermée et laissée à l’abandon.
Soixante-dix ans plus tard, Sadie Sparrow, jeune détective londonienne en vacances dans les Cornouailles, curieuse et momentanément désœuvrée, s’intéresse à cette mystérieuse disparition. Elle reprend l’enquête, au grand dam de l’une des sœurs aînées de Theo, Alice, devenue écrivain à succès.

Bernard Werber – Demain les Chatscouv66266531

A Montmartre vivent deux chats extraordinaires. Bastet, la narratrice qui souhaite mieux communiquer et comprendre les humains. Pythagore, chat de laboratoire qui a au sommet de son crâne une prise USB qui lui permet de se brancher sur Internet. Les deux chats vont se rencontrer, se comprendre s’aimer alors qu’autour d’eux le monde des humains ne cesse de se compliquer. A la violence des hommes Bastet veut opposer la spiritualité des chats. Mais pour Pythagore il est peut être déjà trop tard et les chats doivent se préparer à prendre la relève de la civilisation humaine.

 

couv44027201Paul Dini & Bruce Timm – Mad Love

Difficile de rester une jeune femme indépendante et sûre d’elle-même quand on tombe folle amoureuse du plus brillant des déments de Gotham, le Joker ! C’est ce qu’apprend à ses dépens l’ambitieuse psychiatre Harley Quinzel le jour où sa route croise celle du Joker, le pire ennemi de Batman. Dès lors, son destin est à tout jamais reliés à son « Poussin » qui, lui, n’a d’yeux que pour son grand oeuvre : la mort spectaculaire du Chevalier Noir !

 

Amanda Conner , Jimmy Palmiotti & Chad Hardin – Harley Quinn Rebirth : Bienvenue chez les Keuponscouv67227601

À qui feriez-vous appel si des zombies menaçaient de ravager votre ville ?
Qui d’autre que la plus délurée des psys pourrait vous sortir de l’enfer, sinon la délirante Harley Quinn, la reine de Coney Island ? Car l’impertinente Dr Harleen Quinzel semble prête à éliminer tous ceux qui se dresseraient sur son chemin… vivants ou morts… pour garder son petit coin de paradis intact !

 

 

9782266211246ORIColleen McCullough – Les oiseaux se cachent pour Mourir

L’histoire commence en 1915 et s’achève à la fin de la seconde guerre mondiale. La famille Cleary originaire de la Nouvelle Zélande émigre en Australie pour faire fructifier un domaine où se pratique l’élevage du mouton et qui appartient à la riche soeur de Paddy Cleary, le père de famille. Une épique superbement rendue où s’acharnent les passions des personnages avec comme fil conducteur les amours tragiques de l’héroine Maggie pour le magnifique prêtre Ralph de Bricassart lié à jamais au sort de l’exploitation du domaine.

Stephen King – La tempête du Siècle41Oor3-md7L._SX210_

Dans le Maine, un port insulaire pourtant paisible habituellement s’apprête à vivre ce que la météo décrit comme la tempête du siècle. Les conditions climatiques sont tragiques. Et pourtant le souci de la population vient plutôt des événements étranges qui se sont produit depuis l’arrestation d’André Linoge, le meurtrier de la vieille Martha Clarendon. Celui-ci, enfermé dans la maigre cellule du supermarché-commissariat, semble tout contrôler, à tel point que même le shérif en a peur. Il sait tout des habitants, et n’hésite pas à se servir de ce savoir. Les habitants se rendent vite compte qu’il n’est pas vraiment humain. André est pourtant clair, il ne partira que quand on lui donnera ce qu’il veut… et il le fera savoir…

couv52346050Stephen King – « CA » T.1

Enfants, dans leur petite ville de Derry, Ben, Eddie, Richie et la petite bande du « Club des ratés », comme ils se désignaient, ont été confrontés à l’horreur absolue : ça, cette chose épouvantable, tapie dans les égouts et capable de déchiqueter vif un garçonnet de six ans…
Vingt-sept ans plus tard, l’appel de l’un d’entre eux les réunit sur les lieux de leur enfance. Car l’horreur, de nouveau, se déchaîne, comme si elle devait de façon cyclique et régulière frapper la petite cité.
Entre le passé et le présent, l’enfance et l’âge adulte, l’oubli des terreurs et leur insoutenable retour, l’auteur de Sac d’os nous convie à un fascinant voyage vers le Mal, avec une de ses œuvres les plus amples et les plus fortes.

Stephen King – « CA » T.2couv20785100

De retour, après vingt-sept années, dans leur petite ville de Derry, les membres du « Club des ratés » (ainsi se nommaient-ils eux-mêmes sur les bancs de l’école) doivent affronter leurs plus terrifiants souvenirs, brutalement ressurgis.
ça : nul ne sait nommer autrement la chose inconnue qui semble devoir se réveiller cycliquement dans les entrailles de la ville, pour semer la mort et l’épouvante.
Roman de l’enfance, tableau saisissant de la vie américaine, cette œuvre ambitieuse est une parabole du Mal enfoui, refoulé, et de la violence de ses réapparitions. C’est enfin, et surtout, une des plus grandes œuvres de Stephen King, un festival de terreur.

couv57812901Stephen King – Cellulaire

Le monde civilisé ne disparaît pas dans un bruit de tonnerre ou un gémissement. Il finit sur un simple appel de votre portable. On se souviendra de ce qui est arrivé un bel après-midi de 1er octobre, comme de ‘La Pulsation’. Un signal envoyé à tous les portables qui transformera leurs utilisateurs en quelque chose de… comment dire ?, pas tout à fait humain. Sauvage, meurtrier, d’une violence aveugle et déchaînée. Acte terroriste ? Canular cybernétique devenu incontrôlable ? Peu importe aux rescapés de cette attaque technologique. Ce qui leur importe avant tout, c’est de s’en sortir. Un groupe de ‘Normaux’ – c’est ainsi qu’ils se considèrent – se rassemblent alors sur le terrain de sport d’un lycée où, dans la clarté de la lune, les attend une chose monstrueusement terrifiante.

Michel Folco – Un loup est un Loupcouv50295205

Des quintuplés, Charlemagne était le plus doué, le plus tenace. Mais quand son père est mort de la rage, quand les enfants ont été dispersés, il est parti vivre parmi les seuls êtres dont il comprend le langage. Les pires, les loups. Les pires, mais aussi les meilleurs. En marge du Roman de Renart qu’il a emporté dans la forêt, Charlemagne a noté : « Un loup n’est pas cruel. Un loup est un loup, c’est tout… »

 

 

 

9782226436399-jStéphane Bern – Les pourquoi de L’histoire T.4

Savez-vous pourquoi Anne de Bretagne a été couronnée reine de France par deux fois ? Pourquoi Mazarin a failli dormir sur la paille ? Pourquoi dit-on « en voiture, Simone » ? Pourquoi François Ier a dû employer la ruse pour conquérir la belle Françoise de Foix ? Pourquoi le drapeau américain se compose de treize bandes horizontales ? Pourquoi les rois de Sicile ont été normands ? Pourquoi Le Radeau de la Méduse fit scandale ? Pourquoi dit-on que Paris vaut bien une messe ?

Lisa Gardner – Famille Parfaite couv39917444

Les Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve. Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motif, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

 

La surprise d’une nuit D’amour d’Annie West

9782280327572

 

Titre : La surprise d’une nuit d’amour

Auteur : Annie West

Editions : Harlequin (2015)

Pages : 160

amazon

 

 

 

resuméDepuis le terrible accident qui a emporté son frère adoré, Marisa vit dans un demi-brouillard. Plus rien ne l’atteint. Aussi, le jour où un bel inconnu, d’un seul regard, la fait vibrer de tout son être, n’hésite-t-elle pas longtemps avant de s’abandonner à l’amour entre ses bras. Car ils partagent un lien unique, elle en est sûre. Hélas, Marisa comprend l’étendue de son erreur quand, au matin, Damaso Pires, son troublant amant, l’abandonne sans un regard. Furieuse, blessée, Marisa se fait la promesse d’oublier au plus vite cet homme odieux qui lui a brisé le cœur juste après lui avoir redonné goût à la vie. Ce qu’elle ne pouvait pas prévoir, c’est que leur brûlante nuit d’amour aurait des conséquences inattendues…

Mon-avis

Une petite romance qui va nous emmener au Brésil et nous faire vivre une histoire d’amour naît d’une aventure d’un soir qui va tout changer dans la vie de nos personnages.

Un lâcher prise qui va coûter cher

Alors que Marisa a récemment perdu son frère , elle a peine à reprendre le cours normal de sa vie se cachant derrière un masque de faux bonheur , alors qu’elle est en vacances au Brésil , elle tombe sur Damaso (que j’ai eu du mal à ne pas appeler Damoiso tout le long du livre lol) , homme riche , ténébreux et qui provoque tout de suite en elle , l’envie de s’abandonner au plaisir. Après une nuit torride et passionnée , il l’abandonne avec froideur malgré leur évidente complicité. Suite à cette folie sensuelle , Marisa va découvrir que Damaso lui a laissé un petit cadeau qui va indéniablement changer leur vie à tous les deux.

Au départ , je n’étais pas convaincue qu’une histoire d’amour puisse naître d’une aventure d’un soir et encore pire qu’elle puisse naître d’une obligation à assumer une responsabilité qui , elle ne se serait pas imposée à la vie de nos personnages n’aurait pas fonctionné. Mais au fil de l’histoire , j’ai trouvé que cela avait du sens , car dès les premiers instants , nous ressentons bien l’attirance flagrante et le magnétisme qui pousse Marisa et Damaso l’un vers l’autre. Et quand un mois plus tard , elle retombe miraculeusement sur lui alors qu’il y a avait une chance sur un million que cela arrive vient approuver cet état de fait.

Un changement salvateur pour nos personnages

Rien n’avait préparé Marisa et Damaso à ce qu’un petit être vienne autant changer leur façon de vivre ou de voir les choses. Damaso va prendre très vite ses responsabilités et il le fera d’une façon sincère et non par obligation comme on le croit au début. Car il est avant tout très indépendant , farouchement attaché à ses principes et au vu de son passé , reste prudent et méfiant envers le monde qui l’entoure mais avec l’arrivée de ce futur bébé , il découvrira une autre facette de sa personnalité qui jusque là lui été insoupçonnée. Quand à Marisa , qui elle aussi a l’habitude de vivre comme elle l’entend, farouchement attachée à sa liberté malgré son statut de princesse va se voir séduite peu à peu par l’idée de se trouver un port d’attache même si il lui faudra un moment avant que elle aussi fasse confiance en Damaso et en la vie qui jusque là n’a pas été tendre avec elle.

J’ai beaucoup aimé la façon dont les personnages se rapprochent au fil de la grossesse de Marisa et de voir à quel point , un bébé puisse autant faire changer une personne , pour une femme ça se comprend tout de suite mais pour un homme? Surtout que nous ressentons tout de suite que c’est Damaso qui n’a aucun mal à modifier son rythme de vie pour assumer avec sincérité son nouveau rôle de père.

Un passé qui empiète sur le présent

Le fait que nos deux protagonistes vont devenir parent n’est pas le seul point commun qui les unissent , leur passé ont aussi forgé leur caractère d’aujourd’hui. Damaso orphelin anciennement élevé dans des favelas a beaucoup de mal à se réconcilier avec le passé et même si il est devenu millionnaire à force de travail et témérité , il a néanmoins beaucoup de mal à assumer son passé s’entourant de tout ce qui peut être beau et moderne et même si il l’aide beaucoup les pauvres , on ressent très bien le malaise qui l’habite au quotidien surtout quand il voit pour la première fois Marisa se balader au milieu de ces mêmes favelas qui l’ont vu grandir. Quand à Marisa , elle se traîne une réputation de fille facile sans fondement , victime des coups bas de son oncle qui a pris le pouvoir. Pas facile donc de se reconstruire avec un tel passé derrière soi mais heureusement le miracle de la vie viendra les y aider balayant tous les doutes et difficultés sur leur chemin.

J’ai adoré me balader dans les favelas où malgré la pauvreté qui y règne , les gens que nous y rencontrons sont adorables surtout avec Marisa qui y est tout de suite acceptée même si Damaso ne manque de le rappeler , la violence y est monnaie courante dans ce genre d’endroit. Mais ce côté accueillant et simple malgré la dureté de la vie était très plaisant.

En conclusion ,  une jolie petite histoire qui nous montre que des fois , un petit changement peut considérablement modifier notre perception à voir les choses et bouleverser notre mode de vie. Une échappée sous le climat caliente du Brésil.

4.5 sur 5

 

 

 

 

 

 

Famille Parfaite de Lisa Gardner

couv39917444

 

Titre : Famille Parfaite

Auteur : Lisa Gardner

Editions : Le livre de Poche (2018)

Pages : 576

amazon

 

 

resuméLes Denbe semblaient sortir des pages des magazines glamour : un mariage modèle, une belle situation, une ravissante fille de quinze ans, une demeure somptueuse dans la banlieue chic de Boston… une vie de rêve. Jusqu’au jour où ils disparaissent tous les trois. Pas d’effraction, pas de témoin, pas de motif, pas de demande de rançon. Juste quelques traces de pas et des débris de cartouches de Taser sur le sol de leur maison. Pour la détective privée Tessa Leoni, l’enlèvement ne fait aucun doute. Mais que pouvait bien cacher une existence en apparence aussi lisse ?

Mon-avis

Sorti en début d’année , j’ai eu déjà la chance de le trouver d’occasion lors d’un de mes raides dans les magasins de revente et comme je n’avais jamais lu du Lisa Gardner et que je suis à fond dans une période Thriller , je me suis dit pourquoi pas profiter de cette occasion de découvrir cette auteure.

Le début de la fin

Une famille peut-elle vraiment être parfaite? C’est ce que va découvrir à ses dépends Libby , mère et épouse irréprochable qui va voir sa vie basculée dans le cauchemar en se faisant enlever en même temps que son mari et sa fille. De là va s’ensuivre huit clos , violence physique et mentale et enquête sensible.

Le début de sa descente en enfer va marquer la fin d’une vie , de rêves et d’illusions et verra éclater au grand jour des vérités sur lesquelles ils préféraient tous fermer les yeux. Et ces vérités , nous allons les découvrir au rythme de l’enquête menée par la détective Tessa Leoni épaulée par Wyatt , le shérif du comté du New Hampshire.

Action et Vérité

Les vérités vont s’enchaîner au rythme des actions de nos personnages. Entre mensonges , escroquerie et trahison , la tension est vite installée pour nous entraîner dans une course contre la montre effrénée. Au fil des heures écoulées , nos protagonistes vont plus d’une fois tombé des nu en apprenant qu’ils font tous preuve d’une machination bien rodée , à aucun moment , nous nous doutons du dénouement final qui nous laisse comme un goût amer en découvrant que nous avons tout autant été floué par le coupable.

Des méchants oui mais réglo

Même si au début , nous avons une aversion envers les grands méchants de l’histoire , nous découvrons peu à peu qu’ils ont quand même une certaine éthique , au-delà d’être des professionnels pas forcément en enlèvement mais surtout en matière d’organisation , tout est réglé comme du papier à musique , ce qui donne l’impression qu’aucune issue est possible et ça , l’auteur nous le fait très bien ressentir. Des trois kidnappeurs , un seul prend réellement plaisir à terroriser et il excelle en la matière quand aux deux autres , l’un à des connaissances médicales et semble être le plus compréhensible et « gentil » quand à l’autre , le boss , grand gaillard faisant frissonner rien que par sa présence et son autorité s’avérera être le plus réglo dans une affaire qui est loin d’être honnête , ironique n’est-ce pas? Contre toute attente , un certain respect naîtra pour ce personnage.

Un huis-clos sans aucune issue 

Le fait que la famille soit enfermée dans une prison où tout est régi par une haute technologie emmène une pression supplémentaire à celle exercée par les ravisseurs. Et le huis-clos qui s’en suit ne se passe pas forcément que dans la prison mais aussi dans la tête de Libby , la mère qui nous fait partager ses pensées et ses souvenirs , elle est aussi bien prisonnière de cette prison que de sa tête.  Un huis-clos plutôt oppressant de par sa situation définitive encadré par des mercenaires sans aucune pitié.

Attrape-moi si tu peux

Que ce soit le FBI , le shérif ou encore Tessa la détective , ils auront tous beaucoup de mal à découvrir la vérité puisque tout le monde semble leur cacher des vérités dérangeantes et qui sont toutes plus ou moins liées avec la disparition de la famille. Tout cela ne va pas les aider à avancer dans ce panier à crabes que représente aussi bien le passé de la famille que celui de l’entreprise du père. J’ai beaucoup aimé assister aux interrogatoires qui en même temps nous dévoile certaines choses sans pour autant trop nous en dire , nous faisant partager les incertitudes et l’angoisse des enquêteurs.

Entre angoisse et détermination

Deux sentiments vont accompagner les membres de la famille , l’angoisse bien sûr qui naît tout d’abord de la situation dans laquelle ils se trouvent mais aussi la détermination de faire face , de lutter pour pouvoir s’en sortir et redonner un sens à leur vie déjà bien malmenée. J’ai aimé le courage dont fait preuve Libby qui n’hésite pas à défier malgré ses doutes et peurs , elle qui s’était enfoncée dans une sorte de torpeur dans sa petite vie routinière , le fait qu’elle se soit fait enlever avec sa famille va déclencher un déclic qui va lui permettre de reprendre les choses en main. Sa fille lui ressemble beaucoup quand il s’agit de faire face que ce soit avec ses ravisseurs mais aussi face à ses parents qui se voit balancer au visage des mois de frustrations et de d’incompréhension quand au père , il est un peu plus fataliste sur les événements mais fera preuve de « courage » pour défendre sa famille même si nous serons surpris par la suite mais ça , je vous laisse le découvrir…

Du côté des enquêteurs , Tessa , la détective a un côté rentre dedans que j’aime beaucoup , malgré un passé sombre , c’est une battante et ça se ressent tout de suite quand à Wyatt , le shérif , j’ai beaucoup aimé le fait qu’il ne se laisse pas impressionner par les agents du FBI. Il est drôle dans ses réflexions et semble même être plus compétent que le FBI. On peut dire que le duo que forme Tessa et Wyatt est complémentaire et leur complicité leur permettra de faire avancer l’enquête en mettant les pieds là où personne n’en aurait eu l’idée.

En conclusion , je ne regrette pas de m’être penchée sur du Lisa Gardner qui manie très bien le Thriller , j’ai hâte de découvrir d’autres de ses livres. Une enquête haletante qui nous mène par le bout du nez du début à la fin.

4.5 sur 5

Retour à Venise de Susan Stephens

3

 

Titre : Retour à Venise

Auteur : Susan Stephens

Editions : Harlequin (2015)

Pages : 160

amazon

 

 

 

resuméVenue à Venise pour mettre en place un partenariat entre l’hôpital de la ville et l’association qu’elle dirige, Nell découvre, stupéfaite, que le directeur de l’hôpital n’est autre que le Dr Luca Barbaro. L’homme qui a sauvé la vie de sa fille huit ans plus tôt. Si elle éprouve pour lui une immense reconnaissance, Nell n’a jamais oublié le mépris avec lequel l’avait alors traitée ce médecin froid et arrogant. Et, aujourd’hui encore, elle doit affronter l’hostilité du médecin à son projet… et le désir intense que cet homme fait naître en elle.

Mon-avis

Autrefois , j’étais complètement accro aux petites histoires de la collection Azur d’Harlequin puis peu à peu , je me suis un peu lassée trouvant que le schéma se répétait trop , c’était toujours la même chose mais avec celui-ci , j’ai passé un très bon moment.

Une histoire basique mais qui fait passer un bon moment

Tout commence à Venise où  Nell qui est en panique totale à cause de son bébé qui est gravement malade trouve un médecin qui prend vite les choses en main mais la première rencontre est loin de bien se passer , Luca le médecin semble la mépriser sans aucune raison. Des années plus tard , notre héroïne retourne sur la terre vénitienne afin d’implanter son association dans un hôpital de la ville , malheureusement pour elle , le grand patron de cet hôpital n’est qu’autre que Luca lui-même mais si quelques années auparavant , le jeune médecin semblait la mépriser , son comportement aujourd’hui semble être tout autre.

Alors il est clair que cette histoire est typique de la collection Azur d’Harlequin , elle n’a rien d’exceptionnelle et pourtant j’ai vraiment pris plaisir à me plonger dedans. J’ai aimé assister à ce jeu du chat et la souris avec les personnages qui trouble et amuse en même temps. Une histoire cohérente malgré le peu de pages , de quoi s’accorder une petite romance rapide à lire sans prise de tête.

Un décor romantique et magnifique  

Mais le point fort de cette histoire est son décor , l’auteur nous fait voyager sur les eaux vénitiennes au rythme de nuits sensuelles. Nous passons par des restaurants aux plats italiens qui donnent l’eau à la bouche à une nuit hors du temps déguisé avec de somptueux costumes paré de masques ornés de pierres précieuses. C’était tout simplement magique à lire et à vivre à travers les personnages. L’auteur a su parfaitement retranscrire la beauté d’une ville réputée pour son romantisme et nous avons vraiment l’impression d’y être.

Attirance et défiance 

L’un médecin a du mal à supporter l’entourage de ses malades et à tendance à se détacher émotionnellement de tout ce qui pourrait le toucher et l’autre qui ne supporte pas les médecins dû au désintéressement de ces derniers à la tenir au courant de l’état de santé de son mari qui fini par rendre l’âme , perd sa confiance en le corps médical . Il n’était pas étonnant que ces deux-là est du mal à s’entendre. Et pourtant au contact de l’un et de l’autre , ils vont apprendre à s’apprivoiser en cédant à cette tentation et à l’attirance sans équivoque qui les pousse l’un vers l’autre.

J’ai beaucoup aimé les personnages surtout Luca qui au-delà de son charisme certain et de sa manie à s’auto-protéger des émotions qui peut le rendre sans pitié à certains moments , reste un homme sensible et romantique à sa plus grande surprise quand à Nell et sa répulsion des médecins , est une femme forte , indépendante et volontaire , ce qui donne des situations assez comiques entre les deux protagonistes.

En conclusion , ça faisait longtemps que je n’avais pas retrouvé le plaisir que j’avais à lire les romans de la collection Azur , l’auteur a su ranimer la petite flamme que j’avais perdue et passer ce séjour à Venise aux côtés des personnages été très plaisant.

5 sur 5

Les morts ne mentent jamais d’Andrea Ellison

couv15387010

 

Titre : Les morts ne mentent jamais

Auteur : Andrea Ellison

Editions : Harlequin (2015)

Pages : 512

amazon

 

 

resuméLes mains tremblantes, le Dr Samantha Owens peine à reposer le combiné du téléphone. Ainsi Eddie, son grand amour de jeunesse, est mort – victime d’un banal et tragique vol de voiture. Les cadavres, Sam les connaît bien : en tant que médecin légiste, elle est habituée à les côtoyer jour après jour, et à en percer tous les secrets. Pourtant, cette fois, elle se sent flancher. Sera-t-elle capable, comme le lui a demandé la mère d’Eddie, d’autopsier le corps de celui qu’elle a autrefois follement aimé ? Elle le devra, par respect pour sa mémoire, et parce que c’est une professionnelle. Et sa détermination est d’autant plus forte que des éléments étranges viennent complexifier l’enquête. Qui a appelé Eddie le jour de sa mort, l’obligeant à prendre sa voiture ? Qui a arraché plusieurs pages de son journal intime ? Mais, surtout, pourquoi ses poumons contiennent-ils du sable ? Sam s’en fait la promesse : elle trouvera une réponse à chacune de ces questions. Car, s’il est quelque chose qu’elle sait avec certitude, c’est que les morts ne mentent jamais…

Mon-avis

L’auteur avait tout pour nous écrire un bon thriller haletant puisqu’elle a fait partie de l’équipe des conseillers de la Maison-Blanche avant de poursuivre sa carrière dans le privé. Elle a aussi collaboré avec la police et le FBI pour rédiger son premier roman donc logiquement ses romans devraient s’élever au-dessus de la moyenne. Et pourtant je reste un peu mitigée sur cette histoire qui me laisse un peu perplexe. Détaillons point par point les composants de ce livre.

Une histoire qui manque de profondeur

Samantha Owens est médecin légiste , un matin , elle reçoit un appel de la mère de son premier amour qui lui annonce le décès de ce dernier. Elle lui demande de venir pratiquer une deuxième autopsie sur son fils car elle a des doutes sur les circonstances de sa mort. Elle accepte et très vite , les événements vont l’entraîner à découvrir des secrets , non seulement sur son premier amour mais aussi sur l’armée des Etats-Unis.

Ce qui est dommage c’est que vu le passé de l’auteur , elle aurait pu vraiment nous immerger complètement dans une enquête policière , malheureusement son roman n’est qu’un banal thriller et encore j’en ai lu des meilleurs. Chaque chapitre est du point de vue des différents personnages que nous rencontrons et je dois dire que j’ai eu un peu de mal avec ça au début , heureusement ce n’est pas le plus gros défaut du livre , c’est surtout son manque de profondeur. J’ai passé ma lecture sans émotions , je n’arrivais tout simplement pas à rentrer dans l’histoire , il n’y a pas vraiment de prise de risques , les événements s’enchaînent sans que nous sentions une quelconque tension s’élever. Même si il est vrai que le dénouement nous offre une jolie surprise , ça ne comble pas la monotonie du récit.

Un manque de rythme

Pour un Thriller , on ne peut pas dire que ce soit haletant , on dirait que l’enquête policière est pratiquée par des Starsky & Hutch de campagne au lieu de flics de la criminelle d’une ville aussi grande et importante que Washington. Disons qu’il ne faut pas être pressé. Le fait que nous changeons tout le temps de personnages tue le rythme , alors qu’un des protagonistes est en difficulté , on passe tout de suite à une scène plus calme avec un autre individu. La tension et le suspens retombe comme un vulgaire soufflé au fromage.

L’histoire se pare de quelques longueurs qui continuent à casser le rythme. Heureusement , le final change un peu la donne en nous apportant cette fois-ci le bon rythme saupoudré d’un joli renversement de situation.

Une intrigue qui aurait pu aller plus loin

Avec un livre de plus de 500 pages , l’auteur avait largement de quoi détailler son intrigue. Au lieu de cela , elle nous sert une banale histoire de bavure vengeresse de soldats pour cacher un scandale. Pourtant , l’idée de départ était très bonne et le sujet m’intéressait beaucoup et bien sûr tout n’est pas mauvais soyons clair mais quel dommage de ne pas avoir poussé plus loin en incluant vraiment l’armée dans son histoire. Les flics enquêtent quand même sur une affaire militaire et nous avons l’impression que les dirigeants sont peu concernés par l’histoire. Pourtant il est de notoriété publique que l’armée n’aime pas qu’on se mêle de ses histoires.

Bref , l’intrigue aurait gagné à être vraiment palpitante si l’auteur avait su pousser plus loin ses personnages dans leur retranchements.

Des personnages banals mais qu’on apprécie

On en vient à un autre point faible du livre : ses personnages.

Un médecin légiste au passé douloureux , un flic qui en marre de son métier , une femme de soldat assassiné qui tente de garder la tête hors de l’eau pour ses enfants et deux soldats qui oeuvre à ce que la vérité éclate au grand jour , voilà à quoi se résume les personnages principaux de l’histoire. Rien ne dépasse , chacun joue le rôle qu’on leur a donné sans s’écarter du droit chemin.

Mais j’ai quand même bien aimé les suivre malgré que j’aurai préféré avoir affaire à des protagonistes un petit peu plus haut en couleur , ils restent attachants à leur manières. Le passé de l’héroïne la rend encore plus attachante en face de ses comparses et pour ma part c’est le seul personnage qui évolue vraiment dans le roman.

En conclusion , Très mitigée sur ce livre où je ne peux pas vraiment dire que j’ai aimé mais où je ne peux pas affirmer le contraire non plus. Il y a beaucoup de défauts à ce livre et ce n’est pas le meilleur Thriller de tous les temps mais si vous aimez les scandales au sein de l’armée , cela a quand même des chances de vous plaire.

3.5 sur 5

 

 

Trop beau pour être Vrai de Kristan Higgins

juin12

 

Titre : Trop beau pour être vrai

Auteur : Kristan Higgins

Editions : Mosaic poche (2013)

Pages : 444

amazon

 

 

resuméInvitée à son quatrième mariage de l’année… et toujours pas l’ombre d’un cavalier pour l’accompagner ! Autant dire un cauchemar pour Grace, qui s’imagine déjà les regards apitoyés de sa famille, atterrée de la savoir toujours célibataire après une rupture amoureuse particulièrement mouvementée. Aussi Grace ne voit-elle qu’une solution pour rassurer ses parents et ses sœurs, épouvantés à l’idée qu’elle ne termine sa vie auprès de son chien Angus et de son meilleur ami gay : s’inventer un petit ami. Mais attention, le nec plus ultra des petits amis ! Riche, brillant, drôle, volontaire mais attentionné, solide mais capable d’être tendre. Cerise sur le gâteau : cet homme parfait sera littéralement fou d’elle. Bref, un innocent mensonge, pour rassurer tout le monde… Mais voilà que dès le lendemain, Grace fait la connaissance de son nouveau voisin, Callahan O’Shea. Un regard brûlant, un corps viril : cet homme a tout pour faire naître dans son esprit les fantasmes les plus torrides. Un seul détail cloche : tout juste sorti de prison, le beau Callahan est absolument infréquentable. Surtout aux yeux de la famille de Grace, qui n’attend qu’une chose : qu’elle leur présente son fiancé parfait… surgi tout droit de son imagination.

Mon-avis

J’ai découvert Kristan Higgins grâce à Moody qui en faisait moult éloges et qui m’a convaincue à travers sa vidéo de me jeter à l’eau et j’ai tout de suite été conquise par sa plume qui est d’une drôlerie incontestable. C’est sans peine que je me procurerai le reste de ses romans car j’ai vraiment passé un super moment.

Dans cette histoire , nous allons suivre Grace , jeune trentenaire qui après avoir été larguée par son fiancé pour se mettre avec la soeur de cette dernière se voit obligée de s’inventer un petit ami pour éviter que sa famille la prenne en pitié. Son petit jeu fonctionne jusqu’au jour où elle rencontre son voisin , fraîchement sorti de prison qui va venir bouleverser sa petite routine , ce qui va provoquer des péripéties plus drôles les unes que les autres.

J’ai vraiment beaucoup aimé cette petite histoire où la romance tarde à se mettre en place et ça fait du bien de pouvoir prendre le temps de connaître les personnages et profiter de chaque éléments du roman sans que cela aille à mille à l’heure. C’est ce que j’aime chez l’auteur , elle prend le temps de mettre en place ses personnages et leur environnement.

Tous les personnages sont haut en couleur , que ce soit les parents de Grace qui passe leur temps à s’envoyer des piques , sa grand-mère qui est affreuse ou encore ses soeurs qui sont l’opposé l’une de l’autre et son ex-fiancé qui est une véritable girouette , tout est mis en place pour nous faire rire. Je les ai tous adoré.

J’ai bien aimé le personnage de Grace , on l’a prend tout de suite en sympathie car outre son manque cruel de chance en amour , elle reste forte et déterminée. Quand à son voisin , Callahan , en plus d’être patient et malgré la cause qui lui a valu son séjour en prison , fait preuve de valeurs et sera la cause de la remise en question de Grace.

En conclusion , l’auteur nous ravie avec son imagination et son humour sans bornes , un livre qui fait du bien , ça faisait longtemps que je ne mettais pas autant amusé en lisant une romance , je le recommande à tous les fans de comédie romantique , ça vaut le détour!

5 sur 5